Cuges en quelques mots...
Accessibilité | Plan du site | Contact
Facebook   Twitter
Commune de cuges les pins en provence au coeur de la sainte baume le plus grand poljé de France vous accueille
Vous êtes-ici : TOURISME / Histoire de Cuges / Cuges en quelques mots...
Imprimer
Découvrir Cuges
Cuges en quelques mots...

Nombre d'habitants : 5047 (2016)

Pour situer Cuges-les-pins sur le plan géographique et historique, voici un petit résumé :

Au pied du versant sud du massif de la Sainte Baume, s'ouvrant vers une vaste plaine reconnue comme le plus grand Poljé de France, il est un petit village: « Cuges-les-Pins ».

L'histoire de Cuges et de ses habitants est intimement liée à celle de cette plaine, de ces collines et de ces forêts. Elles ont abritées la vie des hommes du néolithique qui, il y a plus de 6000 ans, sont venus s'installer prés d'un lac aujourd'hui disparu. Elles ont ensuite permis de vivre à des génération et des générations d'hommes et de femmes dont la vie fût réglée par les travaux de la terre et par les métiers de la forêt, métiers disparus de nos jours : Chaufourniers, Charbonniers, Bouscatiers, Pégoliers, Enguentiers...

Aujourd'hui, fours à chaux, fours à cade, jas, bancaous et vieilles pierres sont là pour nous parler d'eux. Ils incitent à la rêverie, le randonneur averti qui découvre au hasard d'une promenade ces vestiges anonymes d'un temps révolu.

A 30 km de Marseille et de Toulon, à ¼ d'heure des plages méditerranéennes, Cuges offre en effet des circuits de promenades incomparables, au cœur d'un paysage provençal préservé et sauvage : ce petit village à la vocation rurale, a su se moderniser sans pour autant perdre son âme.

C'est aussi parce que Cuges veut préserver son identité que se perpétuent tous les ans le traditionnel pèlerinage de St Antoine de Padoue, qui a lieu le 13 juin et le dimanche qui suit, dont l'église conserve une partie du crâne comme relique et la non moins traditionnelle fête de la St Eloi (fête du cheval : chevaux ornés de vieilles couvertures blanches et montés par des couples en habit provençal) qui a lieu tous les 1er dimanches d'août.

A Cuges, c'est dans la joie qu'on entend célébrer traditions et coutumes, seul lien qui unisse le passé et l'avenir.

On peut citer également en des temps anciens :

La culture de câpres au XVIIIème siècle, du Safran au XVème siècle et de l'olivier
* La sériciculture (la soie) au XVIIIème siècle
* Les cades: entre autres : un four à cades en ruine existe toujours entre le vallon de la Madeleine et celui du Dauceran
* Le romarin au XVIIIème siècle
* Les fours verriers au XVIème siècle
* Etc.

Cuges-Les-Pins fut un lieu de passage obligé pour les voyageurs se rendant en Italie. Nombreuses furent les personnalités qui séjournèrent dans notre village. Pour les plus célèbres nous retiendrons :

- Le 1er août 1794 notre Maire Monfray qui célèbre le mariage de Julie Clary à Joseph Bonaparte, frère aîné de Napoléon, qui deviendront Roi et Reine de Naples, puis d'Espagne de 1808 à 1813.

- En 1839 Victor Hugo qui réalise un repas pantagruélique dans une de nos auberges. A la suite de quoi, il nous a fait l'honneur d'un texte magnifique sur notre village dans son «carnet de voyages». 


L'une des fiertés de Cuges-Les-Pins ces dernières années est sans nul doute le tournage dans nos collines d'une grande partie des films de Claude Berri : Jean de Florette et Manon des Sources.

 
Afficher tout
Consultez l'agenda des événements du village !
Concours de boules
En savoir plus
Fête du PNR
En savoir plus
Consulter tout l'agenda
 
Afficher tout