Discours des voeux du maire 2018
Accessibilité | Plan du site | Contact
Facebook   Twitter
Commune de cuges les pins en provence au coeur de la sainte baume le plus grand poljé de France vous accueille
Vous êtes-ici : VIE MUNICIPALE / Le mot du Maire / Edito de février 2018 : Discours des voeux du maire
Imprimer
Edito de février 2018 : Discours des voeux du maire
Discours de la cérémonie des Vœux 2018 prononcé par Monsieur le maire Bernard Destrost

C'est un réel plaisir de vous accueillir toujours aussi nombreux pour cette cérémonie des vœux qui constitue pour notre équipe un rendez-vous essentiel : celui de la rencontre avec les Cugeois, le rendez-vous de l'amitié, de la convivialité et des échanges.

C'est aussi l'occasion de faire le bilan des actions que nous avons menées tout au long de l'année 2017 et celles que nous allons poursuivre ou entreprendre en 2018.
Rendre compte à la population, c'est avant tout rendre compte de notre engagement et remercier celles et ceux qui vous ont fait confiance en 2014.
Je voudrais tout d'abord excuser mon ami, notre député et Vice-président du Conseil Régional, Bernard DEFLESSELLES, appelé en urgence sur Paris. Je sais qu'il est présent par la pensée.
Je veux remercier pour leur présence mes amis les maires et élus des communes voisines :
Monsieur Patrick BORÉ, maire de la Ciotat, 1er vice-président du Conseil Départemental,
Madame Danielle MILON, maire de Cassis, vice-présidente du conseil départemental
Monsieur Gérard GAZAY, maire d'Aubagne en Provence, vice-président du Conseil Départemental
Monsieur Roland GIBERTI, maire de Gémenos, conseiller Régional
Monsieur Jean-Pierre GIORGI, maire de Carnoux en Provence
Monsieur Jérôme ORGEAS, maire de Roquefort la Bédoule
Monsieur Patrick GHIGONETTO, maire de Ceyreste
Mesdames et Messieurs les élus des communes voisines,
Monsieur le Colonel ESPITALIER,
Monsieur le chef de Centre des Pompiers Jean-Jacques NICOLAI
Monsieur le major DODRIEUX, chef de la brigade de gendarmerie
Monsieur le Curé, Père Guy Sagna,
Madame Martine CORSO, présidente de la CPAM
Mesdames et Messieurs les autorités civiles et militaires
Mesdames et Messieurs les représentants des associations patriotiques
Mesdames et Messieurs les représentants des associations cugeoises
Mesdames, Messieurs, chers amis.
 
L'année 2017 s'est achevée et avec elle une actualité, une fois de plus, empreinte d'émotions, de joies, de peines et d'évènements qui font l'actualité de ce monde en mouvance.
Comme à chaque fois qu'il m'est possible de le faire, je veux saluer l'action de nos forces de l'ordre, chaque jour exposées aux risques face à leurs missions de terrain.
Je veux également rendre hommage à nos militaires dont la présence sur le théâtre des conflits internationaux témoigne de l'engagement et de l'omniprésence de la France dans un contexte international tendu et toujours incertain.
Et, plus proche de nous, je veux remercier nos gendarmes qui font également partie de cette corporation qui nous protège au quotidien de jour comme de nuit.
Je veux cette année saluer particulièrement l'action de nos pompiers, ceux des Bouches du Rhône, du Var et de Corse, départements qui auront malheureusement été fortement marqués cette année par les incendies le plus souvent criminels. Une situation que nous ne pouvons que déplorer.
Cette année, les pompiers volontaires ont malheureusement payé un lourd tribut, celui de leur vie sacrifiée au profit de la sécurité et du sauvetage, je veux leur rendre hommage, je veux qu'on les applaudisse….
 
L'année 2017 aura malheureusement été frappée d'épisodes climatiques dévastateurs.  Je pense en particulier au Cyclone Irma qui a tragiquement balayé notre département d'outre-mer de Saint Martin et laissé nos compatriotes dans le chaos le plus total…
Cuges, par le biais de son Conseil municipal, s'est mobilisé pour Saint Martin en envoyant un don à la fondation de France.
Les équilibres mondiaux sont fragiles lorsqu'il s'agit de parler de « géopolitique », ils le sont davantage lorsqu'il s'agit d'écologie…
C'est pourquoi aujourd'hui je veux réaffirmer notre responsabilité à œuvrer pour sauvegarder notre planète, ceci afin de transmettre aux générations futures un capital écologique viable.
En ce début d'année,  je veux évoquer le départ de certains grands de ce monde, ils nous ont quitté en 2017 laissant derrière eux la marque de leur talent, de leur histoire et pour certains de leur héroïsme…
« Au revoir » Madame Veil et merci pour cette vie hors du commun qui a été la vôtre, une vie faite de combats, celui des juifs pour le peuple juif, celui d'une femme pour les femmes, un combat pour la vie, un combat de conviction qui vous fait honneur !
Bien sûr je ne vais pas tous les citer : Jeanne Moreau, Mireille D'Arc, Jean D'Ormesson, Johnny Halliday et plus récemment France Gall auront laissé le monde du cinéma, de l'écriture ou de la chanson un peu orphelins…
La culture, qu'elle soit aristocratique ou populaire, doit être défendue à tout prix car elle témoigne de la richesse d'une nation et de sa capacité à se retrouver dans ces moments de fêtes ou de tragédie qui font l'histoire d'un pays.
En ce début d'année, j'aurai également des mots épris d'une certaine émotion et une pensée à l'égard de ces belles figures de Cuges qui nous ont, elles aussi quittées…
Il me vient alors à l'esprit cette belle phrase de Jean D'Ormesson « Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c'est la présence des absents dans la mémoire des vivants… »
Nous pensons à eux aujourd'hui…
Cette année 2017 ne s'est pas déroulée pour moi sans quelques difficultés et problèmes liés à une chute qui m'a immobilisé pendant près de 3 mois cet été.
Je tiens donc à remercier particulièrement les élus qui m'entourent d'avoir pris le relais, parfois au détriment de leurs vacances… au plus près des affaires, et des différentes manifestations et cérémonies qui se sont déroulées pendant la période estivale…
Notre responsabilité d'élus doit s'exercer dans le respect d'autrui,  dans le respect de ceux qui nous ont précédés et de ceux qui nous suivront…
C'est pourquoi nous sommes très attachés au devoir de mémoire que nous honorons à Cuges chaque fois que cela est possible en présence des enfants.
Nous allons donc accueillir les enfants du Conseil Municipal des Jeunes  qui vient d'être renouvelé pour une période de 3 ans.
Ils ont souhaité exprimer un vœu chacun à leur tour…
Je tiens à les remercier pour leur présence et pour ce bel engagement… Je remercie également le corps enseignant qui les accompagne.
Jeunes filles et jeunes gens c'est à vous….
 
Orane Thaurin : en tant qu'élue du conseil municipal des jeunes je fais le vœu d'exhorter les parents à ne plus fumer aux abords des écoles.
Léa Périni : pour cette année 2018, je souhaite faire un terrain à caca à chien, pour diminuer les cacas dans la rue et crée des pistes cyclables.
Elsa Cogniaux : en tant qu'élue au conseil municipal des jeunes, je veux éviter la dégradation de notre environnement causé par nos déchets. C'est une bonne initiative de mener l'opération « Nettoyons la nature », mais ce n'est pas seulement aux enfants de ramasser les détritus des plus grands.
Je veux que notre beau village soit plus propre : Quand vous allez balader, prenez un sachet pour jeter vos bouteilles, vos plastiques…
Quand vous promenez votre chien, prenez des sachets pour ramasser les excréments ou bien tous simplement ne jetez pas vos déchets par terre, jetez-les dans une poubelle.
Guillaume Roman : je souhaiterais améliorer les routes de notre village. Je souhaiterais qu'on ne jette plus de bouteilles en verres sur les bords des routes.
Justine Guerry : pour notre merveilleux village je souhaiterais qu'il y'ai moins de crottes de chiens. J'invite leur maître ou maîtresse à respecter les lieux publics. Bientôt la municipalité va installer plus de sachet canins qui j'espère seront plus utilisés.
Merci pour votre attention et de la part du Conseil Municipal des Jeunes, nous vous souhaitons une bonne année 2018.
 
Ils ont des idées pour le village, pour améliorer le quotidien des Cugeois mais aussi celui des enfants à l'école et c'est donc avec intérêt que nous nous tournerons vers eux pour leur permettre de mener à bien leurs projets.
Je crois que l'on peut les applaudir…
Il n'y a pas de petites ou de grandes idées, il n'y a que des beaux projets… C'est ce que nous nous efforçons de concrétiser lorsque nous sommes élus, pour le bien de tous et enfin pour permettre à chacun de se sentir bien dans son quotidien, bien dans son village…
Je l'ai dit en préambule : rendre compte à la population signifie avant tout rendre compte de sa gestion…
La gestion et le redressement de la situation financière de la commune, nous en avons fait notre cheval de bataille depuis que nous avons été élus en mars 2014…
Rien n'aurait pu être entrepris si la situation n'avait pas été au préalable assainie.
C'est sans compter sur la politique de l'Etat qui a privé la municipalité de près de 800 000 € de recettes en 4 exercices comptables…
Face à cela, il nous a fallu agir de façon courageuse, de façon responsable et, force est de constater que le résultat est là, car je crois pouvoir affirmer que les finances de la commune s'améliorent…
Bien sur cette petite victoire ne doit pas cacher les incertitudes de demain car en réalité une autre interrogation se pose aujourd'hui pour les communes à l'annonce faite par le Président de la République de supprimer la taxe d'habitation progressivement sur 3 ans.
Il faut savoir qu'à Cuges, le produit de la taxe d'habitation représente plus de 1 500 000 euros soit environ un quart de notre budget de fonctionnement…
Si ces recettes ne devaient pas être compensées à l'euro près, cela constituerait une véritable tragédie pour des communes telles que la nôtre dont le tissu fiscal est faible et ne disposent pas de ressources économiques propres.
Nous avons, pour notre part, entrepris depuis 4 ans, une véritable stratégie de redressement et s'il ne s'agit pas de crier victoire trop tôt, nous pouvons aujourd'hui nous satisfaire d'avoir su amortir les baisses de dotations et donc dû assumer ce que l'Etat ne s'inflige pas à lui-même…
Tous nos projets ont été construits sur ce socle qui donne aujourd'hui la possibilité à la commune d'asseoir une véritable politique d'investissements structurants. Ceci sans augmentation d'impôts depuis 2015 et sans augmentation d'impôts en 2018, je m'y engage !
Cuges a désormais franchi le seuil des 5 000 habitants, critère fatidique qui nous prive aujourd'hui de certaines ressources majeures liées notamment au produit des droits de mutation… Un manque à gagner de plus de 40 000 euros pour notre commune qu'il a fallu, là encore, compenser par des économies de fonctionnement.
Je tiens à remercie une fois de plus les élus qui m'entourent, qui ont pris à cœur cette responsabilité de redressement et ce malgré les pressions subies.
Je remercie également les services municipaux qui ont contribué activement à ce redressement car eux aussi ont eu quelquefois à subir certaines pressions.
L'année 2017 a vu arriver notre nouveau Directeur Général des Services, Monsieur Daniel Rousseau.
Si nous lui avions annoncé que la tâche était « immense » à Cuges, je crois qu'il s'en est vite rendu compte…
Beaucoup de choses ont été entreprises depuis son arrivée au mois de mai : il a mené d'une main de maître la réorganisation des services, la mise en place de procédures administratives et financières de commande publique, l'équipement informatique avec l'acquisition de nouveaux logiciels pour permettre à l'administration de mieux fonctionner, mais aussi d'offrir à nos administrés une plus grande qualité de service notamment les services à la population et à l'enfance.
Cette réorganisation et la mise en place de certaines procédures étaient nécessaires et ont d'ailleurs été soulevées par la Chambre Régionale des Comptes au cours du contrôle exercé sur la commune et couvrant la période de gestion allant de 2009 à 2014.
En 6 mois toutes les recommandations de la Chambre ont été mises en place.
La Chambre Régionale des Comptes vient de rendre ses conclusions et selon toute attente, les éléments relevés ne font plus planer aucun doute sur les pratiques de nos prédécesseurs et notamment sur la façon qu'ils avaient de gérer les affaires de la commune.
La rétrospective de l'année 2017 nous permet d'être satisfaits des résultats obtenus car enfin cette année a vu la réalisation de quelques investissements notables qui ont contribué à valoriser la commune.
Le Conseil de territoire, grâce à sa compétence tourisme, a installé un système de péage automatique sur l'aire de camping-car du jardin de la ville ainsi qu'une caméra de surveillance sur le site.
A travers sa compétence liée aux transports, le Conseil de territoire a également mis en place un système d'informations en temps réel pour les utilisateurs de BUS.
Enfin, à notre demande, plusieurs containers enterrés ont été installés, ceci afin de garantir une meilleure collecte des déchets mais aussi de satisfaire notre volonté de préserver l'environnement.
Nous remercions donc le Conseil de territoire et sa Présidente Sylvia Barthélémy pour l'ensemble de ces investissements.
Depuis notre arrivée à la tête de la commune, nous avons souhaité réaliser un véritable programme d'investissements dans le domaine du numérique.
Cette volonté s'est concrétisée par la mise en place d'un espace numérique FabLab à la médiathèque qui constitue un équipement et une expérience quasiment unique sur le département.
Il permet ainsi aux jeunes, et aux moins jeunes, de venir s'exercer à des techniques d'imagerie numérique et de concevoir des projets en 3D.
Cuges est pilote sur ce projet et je crois que l'on peut s'en féliciter !
La sécurité a également toujours été au cœur de nos préoccupations et c'est donc très logiquement que le renforcement de celle-ci a été poursuivi sur la commune avec notamment le recrutement d'un policier municipal supplémentaire ainsi que la mise en place de la procédure d'armement des agents de la police municipale.
La sécurité correspondait à une demande forte de la population, nous le faisons et sachez que nous poursuivrons nos actions dans les années à venir…
La remise en état des bâtiments publics s'est également accentuée en 2017 avec une priorité donnée cette année à l'école maternelle où de nouveaux jeux, répondant aux normes actuelles de sécurité, ont été implantés.
La remise en état de la toiture a également été effectuée ce qui porte à près de 100 000 euros le montant des investissements consacrés à l'école maternelle cette année.
Ces investissements réaffirment notre volonté d'accentuer les efforts d'investissements sur les écoles pour un meilleur confort des enfants et de leurs enseignants.
La mise en accessibilité des bâtiments publics a également débuté selon un calendrier pluriannuel qu'il nous appartiendra de respecter sous peine de subir une fois encore les pénalités de l'Etat.
Récemment, Le parvis de la mairie a été mis aux normes ainsi que l'accès à la salle de l'Entraide.
Des travaux de réaménagement de l'accueil de la mairie s'achèvent, ce qui permettra non seulement de répondre aux contraintes d'accessibilité mais également d'améliorer la qualité d'accueil de nos administrés. Je pense en particulier au service enfance qui grâce à son informatisation permettra d'accroitre la rapidité et la qualité de service.
Je peux encore citer d'autres travaux qui ont été effectués tout au long de cette année passée notamment la climatisation de la salle des mariages ainsi que la restructuration du Self à la Cantine Molina.
Enfin, parmi les investissements structurants réalisés en 2017 et comme je vous l'annonçais il y a un an, la première tranche de réfection de la voirie a pu être réalisée sur le chemin de Raphèle et une partie du chemin de la Curasse, pour un coût total de 200 000 €.
Je rappelle que ce projet avait subi quelque retard suite aux recours portés en Préfecture par nos opposants, recours sans aucun doute abusif, une fois de plus …qui aura finalement abouti à la validation du préfet et à la concrétisation du projet.
Je ne pouvais évidemment pas faire l'impasse aujourd'hui sur ce projet essentiel de notre mandat, je veux parler de celui de l'extension du groupe scolaire Molina avec la création de 10 classes supplémentaires dont l'objectif final sera sa mise en service en septembre 2019.
Le choix du bâtiment fait suite à un concours d'architectes qui finalement aura permis de choisir une architecture moderne de qualité en parfaite cohérence avec le village.
Un bâtiment qui offrira de véritables performances énergétiques et qui correspond à notre volonté prégnante de vouloir préserver notre environnement.
Ce bâtiment scolaire permettra à nos enfants de s'épanouir dans un cadre attractif, convivial et ludique avec des espaces de verdure, des espaces de jeux et de lecture ainsi qu'un city stade qui pourra être mutualisé avec les activités du centre aéré.
Il permettra surtout de mettre fin à ces déplacements quotidiens des enfants qui sont scolarisés à l'école Chouquet et qui doivent faire près de 800 mètres à pied pour se rendre à la cantine le midi.
Dans le cadre de ce projet, un parcours urbain sera aménagé et sécurisé, des places de stationnement en épi seront créées ainsi qu'une extension de l'éclairage public tout au long du chemin du cimetière.
Je vous rappelle que l'extension de l'éclairage public constituait une promesse de campagne, le marché a été conclu pour une tranche et des études sont en cours pour son extension sur l'ensemble de la commune.
Un jardin public végétalisé ainsi qu'un aménagement d'une vingtaine de places de parkings seront également réalisés sur la zone située au nord l'école Molina ; Cet espace permettra d'accueillir les jeux d'enfants qui sont actuellement à proximité de l'école, qui seront donc transférés.
De par ses qualités environnementales, ses performances énergétiques, sa chaufferie bois, le nouveau groupe scolaire devrait permettre de percevoir des subventions exceptionnelles… et contrairement à ce que prétendent nos détracteurs, ne pas impacter de façon trop importante les finances de la commune puisque le département en prendra près de 70% à sa charge.
Le regroupement des 2 écoles Chouquet et Molina constituait là aussi une promesse de campagne, nous le faisons !
Comme vous pouvez le constater, les projets et surtout les réalisations se sont enchaînés tout au long de l'année 2017 à un rythme ambitieux qui rejoint notre volonté de rattraper le retard mais aussi de renforcer la qualité de service et d'accueil aux usagers.
Parmi les autres engagements que nous avions pris en 2014, il en était un qui nous tenait particulièrement à cœur, celui de créer une Zone Agricole Protégée sur la Plaine de Cuges …
Et bien c'est désormais chose faite puisque le Préfet vient de valider le périmètre de la 1ère ZAP du département qui sera intégrée dans le futur PLU de la commune qu'il nous appartiendra de réviser dans les deux années à venir.
Je tiens aujourd'hui particulièrement à remercier pour leur collaboration et le travail important qu'ils ont fourni afin de permettre l'émergence de la ZAP :
La chambre d'Agriculture en la personne de Monsieur Villeneuve,
Le Conseil de territoire en la personne de Madame Thérond,
La SAFER bien sûr qui nous aide dans la concrétisation de projets agricoles viables et qui préempte les terres agricoles chaque fois que cela est possible.
Enfin je veux remercier les agriculteurs cugeois pour leur soutien et leur collaboration dans la conception de ce beau et grand projet.
La Zap constituait une promesse de campagne, nous l'avons fait !
 
L'extension du réseau d'eau sur les chemins de Sainte Catherine et du Barri constituait également un de nos engagements, Eh bien c'est chose faite puisque les travaux d'adduction d'eau au Barri vont bientôt s'achever.
Cette année, avec la réfection des réseaux sur le chemin de Raphèle ce sont plus de 334 000 euros qui ont été investis sur la commune par la SPL l'Eau des Collines en 2017.
Permettez-moi ici de remercier sa directrice Mme MARTHOS.
Là encore, Promesse tenue…
Il y a un an, je vous annonçais l'année 2017 comme une année charnière, une année importante où l'essentiel de notre programme serait mis en œuvre, nous ne vous avons pas menti.
C'est plus de 600 000 euros d'investissements qui ont été consacrés cette année à la remise en état des bâtiments publics, à leur mise en accessibilité, à l'informatisation des services, à la voirie avec sa première tranche consacrée au chemin de Raphèle et une partie de la Curasse ainsi qu'à l'installation de feux tricolores au bas du boulevard Gambetta.
2017  a également vu quelques belles avancées consacrées aux grands projets que nous avions portés en 2014.
Je veux bien évidemment évoquer le raccordement de la commune au CANAL DE PROVENCE :
Et bien je crois pouvoir dire aujourd'hui que ce projet commence petit à petit à prendre forme…
Là aussi, les différents acteurs économiques se mobilisent autour de nous pour permettre à ce projet d'envergure d'aboutir.
La Métropole, la Région, le Conseil de territoire du Pays d'Aubagne et de l'Etoile, notre prestataire « L'Eau des Collines » tous se mobilisent autour de nous pour permettre de raccorder Cuges les Pins au Canal de Provence !
Il va sans dire que ce projet est un élément indissociable et complémentaire à celui de la Zone Agricole Protégée que nous avons souhaité mettre en place.
Le Président de Région, Renaud Muselier, le Président de la Métropole, Jean Claude Gaudin, ont été saisis sur ce dossier. Je compte sur eux et sur leur aide pour le faire aboutir.
Enfin, 2017 a vu aboutir certaines demandes que nous avions faites auprès du département, je pense à la matérialisation du « Tourne à gauche » situé au niveau du magasin Carrefour.
Cette demande je sais que nos prédécesseurs l'avaient faite auprès du département… sans succès.
Eh bien je pense qu'il suffisait de frapper à la bonne porte… c'est ce que j'ai fait !!
Cela me donne évidemment l'occasion de remercier le Département et sa présidente Mme VASSAL, la Direction des routes pour son efficacité à avoir permis la réalisation de ce carrefour ainsi que la prise en charge du goudronnage effectué à l'entrée du chemin de la Curasse qui en avait bien besoin.
Savoir agir, défendre les dossiers au plus haut niveau, savoir tisser les liens indispensables à la mise en œuvre des projets et à la réussite d'une équipe, voilà ce que je m'efforce de faire depuis que je suis élu…
Les actions du Conseil départemental sont essentielles pour notre commune car chaque année c'est près de 40 000 euros qui sont versées aux associations cugeoises par le département, pour leur permettre de fonctionner.
Le Département c'est des colis distribués chaque année à nos aînés ou aux personnes les plus nécessiteuses…
Le Conseil départemental nous octroie des subventions qui couvrent 60 à 70% du montant de nos projets d'investissement,
C'est des subventions qui nous ont permis de réaliser la rénovation du chemin de Raphèle, d'une partie de la Curasse mais aussi de l'école maternelle. Sans cela nous n'aurions pas pu le faire !
Enfin, le Département ce sera près de 3 440 000 euros qui seront versés à la commune pour le regroupement scolaire…
Alors oui je crois que nous pouvons remercier cette instance et sa Présidente pour l'attention qu'elle porte à nos communes.
Je souhaite aujourd'hui  évoquer quelques autres grands projets dont ceux dits « d'intérêt métropolitains » qui ont malheureusement subi quelques ralentissements, je pense en particulier à celui de la construction d'un gymnase pour Cuges.
Ce projet subit aujourd'hui du retard et c'est pourquoi, nous essayons avec la Société Façonéo de lui redonner un nouvel élan.
Cela me donne évidemment l'opportunité de revenir sur cette entrée désormais effective dans la Métropole Aix Marseille Provence et le transfert de certaines charges et compétences intervenues en janvier 2018.
La Métropole est désormais « en marche » et la construction de son organisation, subit encore les conséquences de la complexité de cette institution dans laquelle les communes et les territoires doivent désormais trouver leur place.
Depuis janvier 2018, quelques compétences ont été transférées : le pluvial, les bornes à incendie, la participation au SDIS et l'urbanisme font désormais partie des charges transférées.
Ces transferts de charges ne sont pas sans poser quelques difficultés et nécessitent une attention particulière au risque parfois de se trouver lésées…
Dans ce contexte bien difficile je voudrais aujourd'hui saluer et remercier le Président de cette Métropole, Jean Claude GAUDIN, pour la dimension qu'il a su donner à cette construction difficile mais qu'il a su accomplir dans le plus grand respect des communes et de leur territoire.
Je l'ai évoqué, notre territoire subit des évolutions qui sont souvent contraintes et laissent le plus souvent les communes face à leurs responsabilités.
Les évolutions de la population sur Cuges sont le plus souvent le résultat induit de la loi SRU qui oblige les communes à densifier le centre urbain, mais aussi à réaliser des logements sociaux.
Nous n'avons pu y échapper…
Je veux à ce sujet évoquer le projet de la ZAC des Vigneaux, faire prendre conscience des enjeux que représentent pour notre commune la construction de ces logements et notamment des logements sociaux.
Oui notre commune, certes exemptée cette année de pénalités, est toujours sous contrainte.
Mais au-delà des pénalités que cela représente, il y a aussi et surtout la nécessité d'accueillir les Cugeois dans des conditions décentes de logements, répondant aux normes de conforts, de sécurité… répondant aux exigences légitimes d'une population vivant le plus souvent dans des conditions précaires.
Il ne se passe pas une semaine sans que je ne reçoive des personnes dans l'attente de solutions face à leur détresse et leur volonté de se loger décemment dans un logement moins couteux.
Alors face à cela, je dis que la ZAC des Vigneaux est une bonne chose pour notre commune et pour ses habitants.
Aujourd'hui les recours effectués sur les différents projets de construction sont épuisés et ainsi les travaux devraient pouvoir commencer prochainement.
Comme je l'ai annoncé mainte et mainte fois, les investissements restent et resteront notre priorité !
Je veux aujourd'hui aborder 2018 avec détermination, avec conviction… et me dire que le succès est au bout du chemin.
Oui, 2018 va progressivement voir se concrétiser les grands projets qui tourneront définitivement la page de l'inaction et engagera Cuges vers son avenir.
Je puis aujourd'hui, vous assurer que l'essentiel des dossiers importants sur lesquels portait notre programme sont tous engagés.
Le programme de réfection de la voirie va s'amplifier en 2018 avec notamment la réfection complète du Boulevard Gambetta et la place Lucius Cal qui devrait débuter au premier trimestre 2018.
La réfection du Boulevard Stanislas Fabre devant la mairie se poursuivra ensuite.
Le boulevard Gambetta constitue l'axe majeur du village et c'est pourquoi il nous a semblé essentiel d'envisager une réhabilitation globale en prenant soin de permettre une meilleure fluidité de la circulation mais aussi une meilleure cohabitation avec les piétons.
Pour cela, des places de stationnement seront réaménagées tout le long du boulevard, des trottoirs sécurisés et des espaces de détente réalisés.
La fontaine située au bas du Boulevard sera également déplacée sur la place Lucius Cal, place qui sera alors réaménagée en un espace de détente autour de la fontaine.
Le container enterré situé au bas du Boulevard sera également déplacé et deux autres containers seront ajoutés au carrefour de la rue Chanoine Bonifay et du chemin de Raphèle.
Par ailleurs, un plateau traversant sera réalisé au carrefour des deux rues, nationale et Stanislas Fabre, autrement dit au carrefour de la pharmacie.
Nous avons souhaité vous faire découvrir aujourd'hui ce projet à travers ces panneaux disposés dans la salle.
Nous réaffirmons ainsi aujourd'hui notre volonté de valoriser le centre du village mais aussi le patrimoine historique de la commune.
C'est pourquoi il nous a semblé nécessaire et opportun de réaménager l'espace situé au Nord de l'église à l'emplacement de l'ancien presbytère.
Cet espace accueillera donc des places de parkings ainsi qu'un espace de détente végétalisé et agrémenté de bancs.
Une réflexion est également actuellement menée par un collectif citoyen afin de réaliser une fresque sur la façade Nord de l'église et ainsi mettre en valeur notre patrimoine cugeois.
Ce beau projet se veut participatif, collectif et c'est pourquoi nous avons souhaité associer les Cugeois à ce projet culturel et patrimonial dans le cadre d'une concertation publique.
Redonner à notre commune longtemps négligée et à son centre villageois tout l'éclat qu'il mérite voilà notre principal objectif !
Je puis aujourd'hui vous réaffirmer que ce que nous vous avons promis il y a 4 ans, nous le ferons, et n'en déplaise à certains élus qui annoncent l'Apocalypse à chaque fois que nous prenons une décision, quelle qu'elle soit !!
Je me demande en réalité quelle ferveur anime tant nos opposants si ce n'est celle de nous empêcher de réussir…
Mais je pense que ceux qui déploient tant d'énergie à freiner les projets et les actions que nous menons ne doivent en réalité pas tellement aimer leur village ?? …je ferme la parenthèse.
Oui Les projets avancent et se construisent pas à pas…
Car l'avenir d'une commune ne s'envisage qu'à long terme.
Que devons-nous laisser aux générations futures ?
Notre équipe ne vous a pas fait de vaines promesses de campagne, car nous construisons chaque jour les bases solides de l'avenir d'un village qui devient progressivement une ville et veut se tourner vers son avenir, l'imaginer et l'anticiper.
L'intérêt général ne doit pas s'apprécier au jour le jour, il ne doit en aucun cas être la somme des intérêts particuliers.
Il est de notre responsabilité d'élus d'appréhender l'avenir le mieux possible car des échecs du passé naissent souvent les difficultés du présent.
La voirie reste et restera l'une de nos priorités et c'est pourquoi au cours des 3 ans à venir, nous allons faire le maximum pour que l'ensemble des voies principales de Cuges soient refaites.
Le boulevard Gambetta, la rue Stanislas Fabre, le boulevard Chanoine Bonifay, la rue de l'Horloge, la rue du docteur Gastinel, la rue Victor Hugo, toutes les voies du centre villageois seront refaites à l'horizon 2020, je m'y engage !
Et puis, je voulais aujourd'hui vous en réserver la primeur : sachez que La Présidente du Conseil départemental a souhaité venir en aide à notre commune en ouvrant au cours de cette année 2018 « une maison du Bel Age ».
Cet établissement sera situé à l'emplacement de la caisse d'Epargne et aura pour mission de venir en aide à la population.
Ce bureau est une expérience unique au plan national et devrait s'étendre progressivement sur les Bouches du Rhône.
Recréer du lien social, venir en aide aux personnes seules, aux personnes en difficulté voilà la volonté de la Présidente du Conseil départemental Martine Vassal. Je pense que nous ne pouvons qu'être favorables à de tels projets…
Martine Vassal a entendu notre appel au secours suite à la fermeture de la Caisse d'épargne. Et bien, je vous confirme aujourd'hui que Le Conseil départemental prendra totalement à sa charge le maintien du distributeur de billets sur Cuges !
Aussi, Je crois que l'on peut une nouvelle fois remercier le Conseil départemental et applaudir sa Présidente Martine Vassal pour cette belle action…
Je sais qu'il y a dans la salle des proches de Martine Vassal qui ne manqueront pas de lui rapporter notre satisfaction et la remercier personnellement !
Il me fallait évidemment revenir sur le combat que nous avons entrepris de mener cet été afin d'interdire la traversée de Cuges par les camions de plus de 19 tonnes entre 7 heures et 21 heures.
J'ai pris cet arrêté car la situation du centre de village devenait insupportable, intolérable et la traversée accrue des poids lourds constituait un véritable danger pour les Cugeois.
Le Préfet a validé cet arrêté car en réalité c'est bien de sécurité dont il est question…
Comment pouvions-nous continuer à accepter ce trafic, ce va-et-vient constant de camions sans prendre les mesures qui s'imposent ?
Alors certains nous ont accusé de mettre en difficulté la zone d'activité de Signes, voire peut être même de mettre en faillite Coca Cola sur la zone ??
Certains nous ont accusé de vouloir mettre fin au retour du grand prix de Formule 1 !!!
A ces accusateurs, je réponds, que je ne pensais pas que le maire de Cuges les Pins pouvait avoir autant d'importance !!!
Trêve de plaisanterie…
Non ! Il ne s'agit pas d'un combat mené contre le Var, contre les communes de Signes ou du Beausset, contre le circuit Paul Ricard, c'est le combat d'un maire pour sa commune… et pour ses administrés.
Plus que cela, c'est un cri d'alerte adressé aux institutions départementales, régionales et préfectorales.
La Région a des ambitions pour notre territoire et cela est légitime, bénéfique évidemment, mais comment imaginer développer ce territoire en y implantant et en y développant une économie, des usines, un circuit formule 1, sans prévoir les axes routiers adéquats !!
CUGES NE PEUT PAS ET NE DOIT PAS ETRE LE LAISSÉ POUR COMPTE DES GRANDS INVESTISSEURS ET DES DÉCIDEURS PUBLICS !!
L'arrêté d'interdiction de traversée des camions s'inscrit dans cette démarche d'appel à la responsabilité des départements, de la Région à s'interroger sur un schéma de cohérence territoriale en créant un réseau routier cohérent et respectueux de tous,
EN UN MOT, EN CREANT UNE VÉRITABLE VOIE DE CONTOURNEMENT POUR CUGES ! Voilà notre démarche, voilà notre combat…
Comme vous pouvez le constater, beaucoup de dossiers d'importance sont désormais activés, certains ont abouti, d'autres aboutiront soyez en sûr, rien n'est simple à l'échelle d'une collectivité où les délais et le temps administratif dépassent de beaucoup celui de la vie courante.
Des difficultés jalonnent souvent la vie des communes et je sais qu'aux yeux de la population, les projets ne vont pas assez vite.
Je comprends ces remarques, ces critiques, je comprends cette impatience.
Mais si certains préfèrent voir le verre à moitié vide, pour ma part, je préfère le voir à moitié plein.
Si 2017 était une année charnière, 2018 sera une grande année, l'année des avancées pour aboutir sereinement à 2020 à la concrétisation de notre programme.
2018 scellera définitivement les bases d'un village qui se tourne vers son avenir de façon structurée, cohérente et ambitieuse.
Si l'on regarde dans le rétroviseur on se dit que le chemin parcouru depuis 4 ans est jalonné de succès, de réussites et de satisfactions.
Oui je veux rester optimiste car je sais que je peux m'appuyer sur une équipe solide et compétente, une équipe soudée qui a muri et qui a su prendre la dimension de sa mission.
Je veux les remercier car sans elle je ne ferais rien, sans elle je ne serais rien. 2018 sera une belle année où l'essentiel des projets que nous avons imaginé ensemble seront concrétisés.
Conformément à nos objectifs de renforcement de la sécurité sur la commune, de nouvelles caméras seront implantées à proximité des écoles.
2018 ce sera la poursuite de notre action en faveur du numérique avec l'équipement de mallettes pédagogiques dans les écoles.
Nous allons également poursuivre les travaux d'accessibilité des bâtiments publics avec la mise en accessibilité de la poste et la salle des mariages.
Enfin, conformément à notre volonté de développer le tourisme sur notre commune, 2018 verra enfin se concrétiser la mise en place d'un parcours touristique qui permettra aux touristes de découvrir les différents sites historiques du village au travers un parcours matérialisé par des panneaux et des pupitres.
Le parcours touristique est un projet métropolitain qui permettra donc à Cuges de valoriser son patrimoine, de renforcer son attractivité touristique et sans nul doute son économie locale.
2018 verra enfin le retour des projections de films à la salle des mariages ;
Ce projet qui sera inauguré en février a été rendu possible grâce à la participation financière de notre député Bernard Deflesselles que je tiens particulièrement à remercier aujourd'hui.
Je veux également remercier cet autre généreux mécène pour sa participation financière au projet, il a souhaité resté discret et c'est tout à son honneur, nous le remercions donc !
Et puisque ces vœux se veulent être ceux des bonnes nouvelles, je voulais là encore vous en réserver la primeur, je peux aujourd'hui vous annoncer publiquement que le projet  d'aménagement de la cave coopérative en parkings est désormais acté.
La création de parkings était essentielle et primordiale pour le village qui souffre d'un manque évident de stationnements en son centre et c'est pourquoi nous avons tout fait pour faire aboutir ce projet.
Je suis certain que nous allons trouver, avec l'aide de la SPL Façonéo l'actuel propriétaire du site, le meilleur compromis financier, en ayant soin de garder à l'esprit une cohérence ainsi que la préservation du patrimoine villageois.
A ce titre je tiens à remercier le directeur de Façonéo M. Philippe BARRAU et son équipe pour toute l'attention qu'ils portent à nos projets.
Je l'ai dit, Cuges est un village qui se développe, qui s'agrandit mais aussi un village qui vit et qui s'est animé cette année de près de 60 manifestations culturelles et festives.
Tout cela est permis grâce aux associations, et elles sont très nombreuses à Cuges à proposer leurs activités.
Quelques clubs ont d'ailleurs été mis à l'honneur en 2017 et en particulier le Club de Judo dirigé par Didier Durnaian.
Ce club s'est distingué cette année grâce à Vincent Jourdan à qui je demande de me rejoindre.
Il est devenu Champion de France Cadet en décrochant la médaille d'Or dans la catégorie des moins de 50 kgs.
Il a intégré l'équipe de France et à participé au championnat d'Europe en Lituanie ou il s'est classé 7e et au championnat du monde au Chili.
Dernièrement il gagné le tournoi de Cannes, compétition très relevée qu'il lui a permis de franchir un nouveau palier.
Bravo Vincent !! On peut l'applaudir et permets moi de te remettre la médaille de la ville.
Je remercie tous les bénévoles des associations pour leur implication dans la vie du village.
Le bénévolat est souvent ingrat car à force d'exister il finit par être oublié, considéré comme une action normale.
Non ! Les bénévoles donnent de leur temps de leur énergie pour permettre au village de vivre…
Je remercie le comité des fêtes, son équipe de bénévoles et son Président Didier CARON qui se mobilisent et s'activent pour nous organiser des fêtes, de belles manifestations dont le succès dépasse quelquefois les frontières de la commune.
Je remercie le CCFF lui aussi constitué uniquement de bénévoles et son président Maurice Pésoli pour l'efficacité de son action cet été aux côté de nos pompiers.
Je remercie le secours populaire et son président Roger Roche que je sais investi dans sa mission à aider près de 100 personnes en difficulté sur notre commune !
Je remercie le comité Saint Eloi pour l'organisation sans faille de notre traditionnelle fête.
Je remercie les bénévoles de l'ES Cugeoise de nous offrir chaque année un tournoi international des plus prisés en France et à l'Etranger.
Je remercie enfin, je ne vais pas toutes les citer, je m'en excuse, l'association Cugistoria qui fêtera cette année ses 20 ans d'existence, et sa présidente l'incontournable Michèle Amar qui, à travers ses publications nous fait revivre ces évènements marquants de l'histoire de Cuges et de ses habitants.
Préserver notre patrimoine, qu'il soit historique ou naturel, cela est permis grâce à l'action de quelques-uns, souvent bénévoles, qui se mettent au service d'une cause, qui mènent des combats parfois difficiles à mener…
C'est grâce à la volonté et à la passion de quelques-uns pour notre belle région, que cette année 2017 a vu naître ce vaste et beau projet du Parc Naturel Régional Sud Sainte Baume dont Cuges fait désormais partie.
Ce projet est l'aboutissement de nombreuses années de concertations et de négociations pour en élaborer les contours et en fixer la charte et le périmètre.
Je sais que mon amie Suzanne Arnaud, maire de Riboux faisait partie de ces initiateurs et je l'en félicite, je la remercie pour son action sans faille au profit de la préservation de ce patrimoine naturel grandiose, magique mais au combien fragile.
Voilà donc le bilan de toutes ces actions passées et à venir :
Redresser la situation financière, rattraper le retard, anticiper l'avenir, agir pour le bien de tous, voilà les objectifs que nous nous sommes fixés et que progressivement nous atteignons.
Oui les pièces du puzzle s'assemblent peu à peu pour faire naître le projet final celui que nous nous étions fixés en 2014 !
La remise en état des bâtiments publics de la voirie, l'extension de l'éclairage public, le renforcement de la sécurité sur notre commune, toutes ces réalisations se poursuivront dans les 3 ans à venir.
Le regroupement scolaire aboutira en 2019 ce qui nous permettra enfin de réaliser le projet de centre de village sur le site de l'école Chouquet, nous nous y étions engagés, nous le ferons !
Objectif atteint pour la création de la ZAP !
Objectif atteint pour l'interdiction de traversée des poids lourds sur notre commune.
Objectifs en cours pour permettre à notre commune le raccordement au Canal de Provence.
Objectif en cours pour la création de parkings à l'endroit de la cave coopérative.
Combat à poursuivre enfin, pour obtenir des instances départementales, la création d'une véritable voie de contournement pour Cuges.
Non ! Il n'y a pas de réussite sans efforts il n'y a pas d'effort sans récompense…
J'ai à l'esprit cette belle citation de Léonard de Vinci
« Tout obstacle renforce la détermination et celui qui s'est fixé un but n'en change pas »
C'est ce but et cette détermination que nous poursuivons depuis 4 ans au service des Cugeois.
Comme vous avez pu le constater, l'année qui s'annonce sera une année d'action, orientée sur différents fronts qui conditionnent notre qualité de vie et la préparation de l'avenir.
 
Le chemin est encore long, il est souvent parsemé d'obstacles mais de cela j'en fais mon affaire !!
Je vous remercie de croire en nous, comme nous croyons en ce village qui mérite tant !
C'est grâce à vous, car c'est vous qui nous donnez la force, le courage d'aller plus loin. L'envie, oui l'envie d'embellir notre village.
En référence à la chanson qui est diffusée à cet instant, je tiens à préciser qu'elle a été choisie dans la précipitation ce matin, car après que nos amis Gémenosiens nous aient volé l'eau, leur maire, Mon ami Roland GIBERTI nous a chipé, hier au cours de ses vœux, le titre de la chanson que nous avions programmé.
Je ne lui en veux pas, car c'est un ami, toujours prêt à rendre service qui met à  notre disposition, gracieusement à compter du 1er mars sa patinoire. Merci Roland et je crois que l'on peut l'applaudir.
Plus sérieusement, en 2018, l'équipe municipale va donc poursuivre son travail et nous avons encore du pain sur la planche
Sur cette promesse de travail que nous allons partager et tenir ensemble, permettez- moi, Cugeois et Cugeoises, de vous souhaiter, et de nous souhaiter à tous une très belle année 2018.
 
Au nom du Conseil Municipal et en mon nom propre, je vous présente nos vœux les plus sincères et les plus amicaux, des vœux de  bonheur, de joie, de santé et de prospérité, sans oublier la réussite dans vos projets personnels, professionnels et associatifs.
 
Bonne année Cuges, Bonne année la France.
Merci à vous !!
 
 
Afficher tout
Consultez l'agenda des événements du village !
Exposition sur les plantes médicinales de Cuges
En savoir plus
Ateliers créatifs Halloween
En savoir plus
Au Saucisson théâtre
En savoir plus
Soirée Halloween 2018
En savoir plus
Consulter tout l'agenda
 
Afficher tout