Edito de juin
Accessibilité | Plan du site | Contact
Facebook   Twitter
Commune de cuges les pins en provence au coeur de la sainte baume le plus grand poljé de France vous accueille
Vous êtes-ici : VIE MUNICIPALE / Le mot du Maire / Edito de juin 2018
Imprimer
Edito de juin 2018
Cette année sera celle des réalisations et de l’amélioration de l’esthétique de notre village. Tout cela n’est possible que grâce à la mise en œuvre d’un travail d’équipe alliant élus, services administratifs et techniques ; mais aussi quelque fois avec l’intervention d’entreprises extérieures.

Beaucoup de communes y ont aujourd'hui recours car leurs besoins sont souvent variables et ne nécessitent pas forcément d'embaucher. Ainsi, le printemps  nous laisse t-il souvent démunis face à la croissance des herbes folles et c'est pourquoi il nous faut faire appel à ces prestataires pour pallier au surcroît de travail.
Une bonne gestion ne veut pas forcément dire «  embaucher » surtout quand la masse salariale de la commune est déjà au maximum des seuils tolérables pour son budget de fonctionnement. Je rappelle que c'est grâce aux efforts de gestion que la commune retrouve petit à petit des marges de manœuvres qui conduiront progressivement à son autonomie financière.
La question que nous sommes en droit de nous poser aujourd'hui est de savoir si, à l'avenir, les maires garderont cette autonomie de décision sur un territoire en pleine mutation avec notamment la Métropole Aix Marseille Provence et ses nombreux transferts de charges imposés aux 92 communes de son territoire. Il est également possible, dans un avenir proche, de voir aboutir la fusion du Département avec la Métropole qui risquerait de nous faire perdre cette aide précieuse que nous apporte le Conseil départemental dans chacun de nos projets d'investissements. S'il faut ajouter à cela la suppression progressive annoncée de la taxe d'habitation, compensée par l'Etat, on comprend aisément que l'autonomie de gestion des communes risque progressivement d'échapper aux maires.
Je mène chaque jour, avec l'équipe qui m'entoure, ce combat difficile et quelquefois inégal au sein d'une Métropole qui peine à trouver ses marques, auprès du Département pour obtenir les aides financières indispensables pour la commune. De la même façon, j'ai entrepris depuis l'été dernier de faire entendre la voix de Cuges et la volonté de ses habitants sur la nécessité de créer une véritable déviation de la commune et c'est pourquoi j'ai décidé de prendre un arrêté d'interdiction de traversée du village pour les camions de 19t. Cet arrêté fait débat et grand bruit côté Var et en ce sens je pense qu'une partie de l'objectif est atteint…
Alors si au hasard des conversations villageoises vous veniez à apprendre que je pourrais renoncer aux engagements que j'ai pris, n'en croyez rien, ce ne sont là que des rumeurs malsaines faites pour servir les intérêts de quelques-uns, mais certainement pas l'intérêt de Cuges. Je n'assouplirai en rien et ne bougerai pas une virgule de cet arrêté, ceci malgré les pressions que je subis et qui ne font que me conforter dans l'idée que nous avions raison de mener ce combat.
En dépit de tous ces évènements, je souhaite à tous les Cugeois une belle St Antoine, Saint patron de notre commune, avec des festivités qui seront cette année un peu perturbées par les travaux du boulevard Gambetta, mais dont chacun comprendra qu'ils étaient nécessaires et propices à offrir aux Cugeois un cadre de vie meilleur.
 
Le Maire
Bernard Destrost
 
Afficher tout
Consultez l'agenda des événements du village !
Repas beaujolais - ACSEC
En savoir plus
Coupure d'électricité
En savoir plus
Concert d'orgue par Agnès Nurdin
En savoir plus
Ramassage des déchets
En savoir plus
Consulter tout l'agenda
 
Afficher tout