Site Internet de la ville de Cuges les Pins
Accessibilité | Plan du site | Contact
Facebook   Twitter
Commune de cuges les pins en provence au coeur de la sainte baume le plus grand poljé de France vous accueille
Vous êtes-ici : VIE MUNICIPALE / Le mot du Maire / Edito février 2019
Imprimer
Edito février 2019
Chers cugeois, chers amis,

« Ce début d’année marque une fois de plus une rencontre essentielle, celle que nous faisons, mon équipe et moi-même avec les Cugeois, un moment de sincérité, un moment d’amitié, un moment de partage. Le lien avec la population est primordial car il est à la fois le moteur de nos actions et le reflet de la confiance que vous nous portez.
En cette année pré-électorale, c'est en effet la dernière ligne droite avant les prochaines élections, il est donc important de rendre compte des actions qui ont été menées depuis 2014 ainsi que celles que nous allons poursuivre tout au long de cette année 2019 (…)
 
« L'année 2018 s'est déroulée avec ses joies, ses peines, ses souffrances. Malheureusement, certains événements tragiques de la vie viennent nous rappeler que l'essentiel est dans nos cœurs, nos familles, nos amis… C'est pourquoi mes vœux les plus chers et mes pensées iront, en ce début d'année, vers ces familles qui sont dans la peine, celle de la perte d'un proche, d'un ami, d'un parent, d'un enfant. A tous ceux qui sont dans le tourment, je veux apporter mon modeste réconfort et tout mon soutien afin de les aider à se relever dans cette épreuve cruelle de la vie, à côté de laquelle tout semble bien dérisoire… »
 
« Une année 2018 empreinte d'émotions, rythmée par des événements marquants qui ont su nous émouvoir ou nous passionner. Une coupe du monde qui a célébré la victoire de la France et qui a su redonner, le temps de la compétition, du baume au cœur des Français. Et puis des événements plus graves, celui du terrorisme qui a bafoué une fois de plus nos symboles, notre liberté, nos fêtes, je veux parler du drame du marché de Strasbourg. Nous avons une pensée pour ces victimes, celles qui ont eu la malchance de se trouver au mauvais moment, au mauvais endroit » (...)
« Une année 2018 qui s'est achevée avec une actualité sociale empreinte de désarroi et de souffrance, celle d'une France qui gronde et qui subit une crise sociale profonde qui impacte nos modes de fonctionnement mais aussi, il faut l'admettre, nos idéaux républicains. Il ne m'appartient pas de me prononcer sur la gestion de cette crise, cependant, bien que les gouvernements successifs soient restés sourds aux nombreuses alertes des municipalités inquiètes de la dégradation du niveau de vie et du climat social, je pense que les maires doivent être à l'écoute de ces doléances, de ces revendications et peut-être aider à les solutionner (...)
 
« Cette crise a malheureusement engendré des débordements et nos forces de l'ordre n'ont pas été épargnées. C'est pourquoi, à chaque fois qu'il m'est possible de le faire, je veux saluer leur action, chaque jour exposées aux risques face à leurs missions de terrain. Je veux également rendre hommage à nos militaires dont la présence sur le théâtre des conflits internationaux témoigne de l'engagement et de l'omniprésence de la France, dans un contexte international tendu et toujours incertain. Je veux enfin saluer l'action de nos pompiers, et rappeler qu'ils ont été au nombre de 11 à perdre la vie en 2018 au cours de leur mission de sauvetage (…)
 
« L'année 2018 n'aura malheureusement pas épargné notre département et particulièrement la ville de Marseille avec le triste épisode de la Rue d'Aubagne et l'effondrement de ses immeubles ; mes pensées vont  aux victimes de ce drame effroyable. Je tiens à cette occasion à apporter tout mon soutien au Maire de Marseille, Jean Claude Gaudin car je sais que celui-ci a été affecté par ce drame, je sais aussi qu'être maire veut aussi parfois dire porter la responsabilité d'événements tragiques, qui n'ont pas été anticipés ou insuffisamment compris. Bien sûr il nous faut continuer, continuer à nous battre pour le bien de tous même si, il faut bien l'admettre, les maires aujourd'hui doivent composer avec cette singulière équation : « Comment satisfaire le plus grand nombre, comment répondre aux attentes légitimes de la population avec de moins en moins de moyens ? mais surtout ne jamais oublier que l'intérêt général prime sur l'intérêt individuel, de cela la population n'est pas toujours consciente ! Le maire, c'est l'interface avec la population, un rôle essentiel dans notre démocratie «  Se réunir est un début, rester ensemble un progrès, travailler ensemble une nécessité… » Cette belle phrase, d'Henry FORD, devient plus que jamais un programme impérieux car elle nous incite chaque jour à la réflexion et à l'action. Faire tenir le monde, éviter que la folie, le fanatisme et la cruauté de certains ne le détruisent, voilà notre mission d'élus. Faire ce qui nous semble juste et indispensable, voilà la mission d'un maire et d'une équipe municipale avec toujours en ligne de mire la confiance que les électeurs nous ont confiée en nous élisant »
 
« En 2014, j'ai fait un vœu : Celui de donner à Cuges un nouvel essor, un nouveau visage ; redonner à notre village l'image d'un territoire où il fait bon vivre, en redessinant ses contours mais aussi en  redynamisant l'énergie collective. Il a fallu pour cela se remonter les manches, faire des choix forts, pas toujours compris mais toujours faits dans l'intérêt commun. »
 
Nous avons dû faire face aussi aux recommandations de la Chambre Régionale des Comptes, qui je le rappelle, a fait un constat sévère sur la gestion passée, celle de 2009 à 2015. Depuis ce contrôle, nous avons opté pour un budget empreint de maîtrise et d'économies, un budget responsable. Nous avons réorganisé les services communaux pour plus d'efficacité mais aussi dans la perspective d'économies d'échelle. Je veux aujourd'hui remercier les services, ces femmes et ces hommes qui, chaque jour, s'investissent pour le bien de tous les Cugeois, ces personnes qui œuvrent quotidiennement à nos côtés pour embellir l'avenir de notre village (...) »
 
« L'année 2018 aura définitivement marqué de son empreinte le paysage urbain en remodelant le centre de village, en le valorisant et en le rendant plus accueillant. Après la réfection du chemin de Raphèle fin 2017, la deuxième tranche du programme de voirie s'est poursuivie avec la réfection globale du Boulevard Gambetta, de la place Lucius Cal et du jardin du presbytère. Une  tranche de notre programme certes ambitieuse mais nécessaire, s'agissant de l'artère principale du village. Il n'est d'ailleurs pas inutile de rappeler que l'aménagement de l'espace de l'ancien presbytère  met un terme à ce triste épisode de « non solution » et d'un chantier laissé à l'abandon par nos prédécesseurs pendant plus de sept ans. Nous nous étions engagés à solutionner ce problème et d'y aménager un jardin, c'est désormais chose faite !
 
Et puis il y a eu cet épisode que je qualifierais de « remarquable » pour ne pas dire  « pittoresque » tant il reflète l'ambiance et l'état d'esprit de certains…Un évènement qui a soulevé quelques débats et déchaîné certaines passions sur certains réseaux sociaux, je veux bien évidemment parler du déplacement de notre fontaine sur la place Lucius Cal. Je tiens à féliciter le professionnalisme des hommes qui ont réussi à déplacer ce monument sans dommage et lui redonner vie sur cette place aménagée en véritable espace de vie et de détente, comme nous l'avions souhaité (…)
 
« Oui, améliorer le cadre de vie et embellir le village constituait pour notre équipe un véritable objectif, un véritable défi afin de redonner à Cuges l'esthétique et l'attractivité qu'il mérite. La réfection de l'artère principale et de sa place sont aujourd'hui achevées et viennent consolider cette volonté d'ouverture, de modernisation mais aussi de préservation du patrimoine villageois. Là encore, comme nous nous y étions engagés, l'essentiel des vestiges anciens ont été préservés : Les bancs de pierre provenant du château du XVI siècle ont été conservés le long du Boulevard, tout comme les « butto rodo »  (chasses- roues)  situés à l'angle des murs des maisons et les pavés d'époque situés autour de la fontaine. Comme vous avez pu le constater, Le parvis de l'église, son accessibilité et son esthétique ont été particulièrement soignés et sa façade mise en valeur grâce à un éclairage permanent. Dans la continuité de remise en état de ce patrimoine, le monument aux morts situé à côté de l'église sera prochainement nettoyé et entièrement restauré. La préservation et la mise en valeur du patrimoine se sont aussi concrétisées cette année par la finalisation du parcours touristique et l'installation des 14 panneaux disposés aux abords des monuments de la commune pour en faire connaître l'histoire (…) »
 
« Préserver le patrimoine ne veut pas dire renoncer à la modernité, c'est pourquoi, pour compléter les aménagements du Boulevard Gambetta, et poursuivre notre politique d'économies d'énergie, l'ensemble des luminaires ont été entièrement remplacés et équipés de LED, ce qui permettra une économie  de 60% sur la facture énergétique. De la même façon, et pour poursuivre nos engagements électoraux, des caméras de vidéo-protection ont été installées le long du Boulevard, ceci afin de lutter contre l'insécurité mais aussi contre « l'incivisme ». C'est en effet pour lutter contre l'incivisme que nous allons mettre en place en 2019 un véritable plan d'actions de la police municipale, avec le détachement d'un agent qui sera chargé de la police de l'environnement. Lutter contre – L'incivisme de certains à déposer des déchets ou des encombrants en dehors des conteneurs prévus à cet effet - L'incivisme des propriétaires de chiens à ne pas ramasser ce que leurs petits compagnons laissent au hasard des trottoirs…Pour cela des « toutounets » seront disposés prochainement le long du Boulevard Gambetta et dans quelques rues du village. Parmi les autres équipements rattachés au Boulevard Gambetta, une borne de stationnement temporisé sera également installée, qui permettra une meilleure rotation des véhicules de passage sur le centre (…) »
 
« Comme vous le voyez, l'action de la police municipale est au cœur de nos préoccupations et de notre volonté d'agir pour la sécurité de tous mais aussi le bien être des habitants. C'est pourquoi des équipements nouveaux sont venus renforcer l'action de nos policiers municipaux avec l'acquisition en 2018 d'un nouveau véhicule ainsi que leur armement. Je tiens particulièrement à remercier les fonctionnaires de la police municipale qui ont su cette année se mobiliser pour faire respecter l'arrêté d'interdiction de circulation des camions que nous avons mis en place en avril dernier et qui porte désormais ses fruits. Grâce à leur action et leurs interventions, c'est en 2018 - Plus de 250 poids lourds qui ont été interpellés et invités à faire demi-tour - 160 Procès verbaux dressés à l'encontre des contrevenants qui n'ont pas respecté l'arrêté d'interdiction de traversée du village. Nous estimons aujourd'hui que ces actions ont permis d'abaisser le trafic des poids lourds sur la commune de + de 60% : un résultat plus que satisfaisant ».
 
« Bien évidemment, l'ensemble de ces actions ne doit pas faire oublier l'objectif essentiel, celui de détourner définitivement les camions du centre du village par la création d'une véritable déviation …Ce combat est essentiel pour Cuges, car il en va de la sécurité de ses habitants mais aussi du respect de leur environnement et de  l'attractivité du village. Je remercie notre Député, Bernard Deflesselles, pour son soutien à mes côtés dans ce combat que nous menons pour obtenir une véritable voie de contournement pour Cuges. Mais, il faut bien l'admettre, notre commune souffre d'une situation assez inconfortable, celle de se trouver à la frontière de deux départements, celui des Bouches du Rhône et du Var et donc de la complexité de réunir autour d'un projet commun, deux territoires dont les objectifs sont peut-être un peu différents. Nous savons aujourd'hui que la zone d'activité de Signes est appelée à se développer et nous ne pouvons qu'être favorables à ce développement économique, créateur d'emplois. Nous savons, que le circuit Paul Ricard constitue de par son essor un véritable vecteur économique pour la Région, et nous nous en félicitons…Mais comment envisager un tel essor sans prévoir les infrastructures adaptées ?
En un mot pourquoi notre commune devrait-elle subir les aléas et les contraintes de tels événements sans que les instances départementales, en particulier le Var, la Région ou l'Etat ne puissent envisager des infrastructures routières appropriées ? Concernant le département du Var, je déplore l'attitude des responsables de la voirie de ce département qui, à ce jour, et malgré leurs engagements, n'ont toujours pas installé les panneaux de signalisations d'interdictions faites aux poids lourds à hauteur du carrefour du Camp ! Mesdames, messieurs, je pose aujourd'hui la question : « Faut il bloquer la circulation lors du grand prix de France pour être considérés par les instances varoises ? » «  Faut il que l'une des caves qui se trouvent sous la départementale du centre du village s'effondre pour prendre conscience du danger que représente le trafic des poids lourds dans l'agglomération cugeoise ? »(…)
 
« Nous savons que dans ce contexte d'essor économique, Cuges les Pins est appelé à se développer, que nous le voulions ou pas… Alors il est plus que temps de s'y préparer, il est plus que temps d'anticiper ; notre programme d'investissements répond à cette anticipation. Comment accueillir au mieux cette population nouvelle avec ses envies, ses exigences bien légitimes ? Notre programme d'investissements correspond à cette demande et c'est pourquoi, l'accent est mis aujourd'hui sur ces investissements engagements financiers structurants qui vont peu à peu construire  et façonner la ville de demain. Avec la ZAC des Vigneaux, c'est plus de 300 logements qui vont dans les 2 ans à venir constituer une offre supplémentaire de logements. Un village qui doit se moderniser également pour répondre aux nouvelles normes d'accessibilité mais aussi aux nouvelles normes énergétiques. C'est pour répondre à cet essor et à ces exigences que la commune a souhaité créer une nouvelle école adaptée, moderne et accueillante pour nos enfants. Ce bâtiment réunira à lui seul toutes les qualités énergétiques et environnementales actuelles ; c'est donc un bâtiment à énergie positive qu'il a été choisi de construire avec  les meilleures techniques de chauffage, d'aération, de luminosité et d'insonorisation(…) A bâtiment exceptionnel, soutien exceptionnel et je tiens donc particulièrement à remercier aujourd'hui le Conseil départemental et sa présidente Martine VASSAL qui nous a accordé une subvention exceptionnelle de 70% pour financer la construction de cette école »
 
« (…) Et puisqu'il m'en est aujourd'hui donné l'occasion je voulais vous annoncer que, ce nouvel établissement qui regroupera au total 18 classes et 3 salles pédagogiques et permettra de réunir  les élèves des écoles Chouquet et Molina, sera inauguré en 2019. Il sera nommé « Ecole Simone Veil », en hommage à cette grande dame qui nous a quitté en 2017 et dont chacun sera d'accord pour reconnaitre qu'elle aura marqué notre temps (...) » 
 
« Comme vous le voyez, notre programme d'investissements va donc se poursuivre tout au long de cette année et même s'accentuer au niveau de la voirie puisque très rapidement nous allons engager les travaux de réfection du boulevard Stanislas Fabre, en face de la mairie, redimensionner les espaces de parkings limitrophes pour offrir davantage de possibilités de stationnement aux Cugeois. Ces aménagements s'étendront du Boulevard situé devant la mairie jusqu'à la nouvelle école. Tout au long de ce parcours, des places de stationnement seront créées en épi, l'éclairage public sera étendu et un jardin public implanté où les anciens jeux d'enfant de l'école Molina seront réinstallés. Les deux parkings situés actuellement devant l'école Chouquet seront également repensés de façon à y augmenter les places de stationnement. Comme nous vous l'avions annoncé dans notre programme électoral, ce grand projet viendra en préfiguration du futur cœur de village que nous avons imaginé en 2014 en lieu et place de l'école Chouquet. Ce projet est toujours en cours puisque nous allons prochainement conventionner avec un bailleur social qui sera chargé d'imaginer ce futur cœur de village en conciliant logements et commerces(…) »
 
« Oui ! Les projets de réhabilitation de notre centre-ville s'enchainent dans une logique d'ouverture, de créations d'espaces de vie qui permettront de faire cohabiter voitures et piétons dans un environnement que nous souhaitons accueillant, et convivial… La réfection du Boulevard Chanoine Bonifay situé au nord de l'église devrait également être engagée cette année ainsi que celle de la rue Gastinel, de la rue de l'horloge et de la place de la Libération. Des études pour la réfection de la voirie des rues Victor Hugo, du Chemin de la Roque, d'une partie  de la rue Ste Catherine et du Cimetière seront également lancées très prochainement (…) »
 
« Un vaste chantier a été engagé en 2018 dans la réhabilitation des bâtiments communaux. La priorité a été donnée à l'école maternelle avec la mise en place de nouveaux jeux ainsi que la réfection de sa toiture. Nous allons continuer ces investissements avec cette année des travaux qui seront prévus au niveau de l'office et du réfectoire de l'école (…) La mise en accessibilité de la mairie, de la poste et du foyer des anciens a également été effectuée en 2018 selon le calendrier fixé avec la Préfecture. Un programme permis grâce aux subventions de l'Etat à hauteur de 80% des investissements. La mise en accessibilité des bâtiments communaux va se poursuivre en 2019 avec celle de la salle des mariages, de la médiathèque, du club house du tennis et du jeu de boules »
 
« Oui notre commune est un chantier articulé autour d'un vaste programme d'actions et de réalisations sans précédent qui démontre plus que jamais le dynamisme de notre politique. Je sais que les travaux sont malheureusement synonymes de nuisances et croyez bien que j'en suis bien conscient et désolé.
 
Trouver des solutions adaptées n'est pas toujours chose facile car malheureusement notre cœur de village est aussi victime de son histoire, de son héritage, de sa topographie. Ceci signifie qu'il n'est pas toujours facile de trouver des solutions adaptées lorsque des immeubles se dressent le long d'une rue « Oui ! On peut déplacer les fontaines mais beaucoup plus difficilement des immeubles !! » C'est parce que cela nous semblait indispensable, que nous avions envisagé de transformer l'actuel cave coopérative en espace de parkings. Pour cela Nous avons chargé la société Façonéo, propriétaire du bien, d'effectuer les études de faisabilité pour mener à bien ce projet. Malheureusement, la taille et complexité de la structure du bâtiment ont décuplé les difficultés et le coût d'un tel projet et c'est pourquoi, il nous semblé plus sage d'attendre avant d'entreprendre cette transformation, Trouver le meilleur compromis, ne pas se précipiter et réfléchir à son financement nous semblent aujourd'hui la solution la plus raisonnable (…)
 
« Et puis, chers amis, à coté de tous ces projets structurants, il y a ceux que je qualifie de « grands projets », ceux que nous avons portés en 2014 et dont je dois aujourd'hui vous rendre compte - Celui de la zone agricole protégée que nous avons élaboré, la première du département, celle-ci suit son cours au travers l'action conjointe de la SAFER et de la chambre d'agriculture. L'action également de la Métropole qui vient de faire l'acquisition sur notre commune d'un terrain agricole en vue d'y implanter une « zone test » destinée à expérimenter différentes plantes »(…) J'ouvre ici une parenthèse sur la zone agricole protégée et réitérer ma volonté d'y conserver un cadre favorable à l'environnement, préservant la santé de tous ; Je veux bien évidemment évoquer ce sujet sensible qui nous touche tous actuellement, celui de l'implantation d'une antenne relai à la demande de la société Bouygues…Comme vous le savez, je me suis saisis de ce dossier très complexe, j'ai rencontré dernièrement la société Bouygues qui a été très attentive à nos préoccupations et je pense pouvoir vous apporter très prochainement une réponse adaptée à ce problème. Si tel n'était pas le cas je m'engage devant vous à mener ce combat jusqu'au bout afin de préserver notre environnement et donc empêcher l'implantation de cette antenne sur ce secteur ! »
 
« Un autre sujet d'importance reste celui du raccordement de la commune au Canal de Provence, qui constitue l'une de nos grandes ambitions et l'un de nos principaux objectifs. Ce projet avance aujourd'hui très concrètement puisque après, la Région et le Département, c'est désormais la Métropole qui vient d'inscrire à son budget une enveloppe destinée à son financement. Il y a fort à penser que si ces institutions et leurs responsables engagent ces frais, c'est bien pour que ce projet aboutisse, je m'en fais le garant et croyez-moi, je ne lâcherai rien sur ce chapitre-là ! »(…)
 
« Oui L'avenir de notre ville se construit aujourd'hui et dans ce contexte d'essor et de modernisation, je pense sincèrement qu'il n'y a plus de place pour les à peu près, les politiques à la petite semaine ou passéistes…Avoir de l'ambition pour nos enfants, nos jeunes, les générations futures qui construiront elles aussi la ville de demain, tout ceci est de notre responsabilité. C'est pourquoi la jeunesse doit être associée à cet avenir, elle doit être responsabilisée, elle doit surtout être entendue… L'engagement pour la jeunesse constituait l'une de nos ambitions, petits ou grands, nous devons être en capacité de répondre à leurs besoins et arriver à ce qu'ils se sentent bien dans cet espace urbain où, il faut bien l'admettre, ils peuvent parfois s'ennuyer ou tout simplement ne pas être compris (…)
 
C'est pour répondre à l'attente de cette jeunesse que nous allons, dans les mois à venir installer un city parc  probablement au jardin de la ville en lieu et place de l'ancienne rampe. Pour poursuivre notre plan d'action pour la jeunesse et les écoles, nous allons pouvoir enfin acheter les tablettes numériques que nous avions promis aux écoles, projet numérique qui devrait donc enfin aboutir en 2019 (…) Cette jeunesse, nous l'associons à Cuges chaque fois que nous le pouvons au travers les manifestations et cérémonies officielles. Cette année a marqué le centenaire de la première guerre mondiale. Cuges s'y est associé à sa mesure et cela a été pour notre commune l'occasion de recevoir l'Assemblée générale du Souvenir français. C'est parce que notre commune est sensible et engagée pour cette cause qu'il nous a semblé important de marquer cette date anniversaire, en permettant aux enfants du Conseil municipal des jeunes de Cuges de partir à Verdun en février prochain pour ainsi rendre hommage aux soldats qui, il y a un siècle, ont combattu pour la France, y ont laissé leur vie, leur jeunesse, leur santé... Ne les oublions pas ! »(…)
 
« Vous le voyez, nos actions s'inscrivent différemment au travers des choix qu'il nous faut opérer, des priorités qu'il nous faut donner et quelquefois des projets à remettre à demain…Le soutien aux associations constitue un vecteur essentiel de la vie de notre village et c'est pourquoi nous les soutenons chaque année et continuerons à le faire tant qu'il en sera possible. Je salue leurs actions car elles sont plus de 70 à Cuges à faire vivre le village et à s'investir dans des projets culturels ou sportifs… »
 
« Une nouvelle association a vu le jour cette année, et je tiens particulièrement à la remercier : C'est l'Association « Heaven et les Chats des Rues » qui nous a permis de concrétiser notre volonté municipale de répondre à ce problème endémique que constitue la prolifération des chats sur la commune…Merci et bravo à sa présidente Marianne, aux deux vétérinaires de Cuges avec qui nous avons conventionné pour stériliser les chats… Merci à tous pour votre combat, notre combat et votre engagement ! (…) »
 
« Bien sûr, les choix politiques et les actions que nous souhaitons mener ne sont pas toujours faciles à mettre en œuvre car le budget de la commune n'est pas extensible ; en tout cas, vous l'aurez compris, notre commune a réussi peu à peu à sortir la tête de l'eau… Ceci au prix de longs efforts et d'une politique responsable que nous conduisons depuis 2014, des marges de manœuvre que peu à peu nous avons réussi à dégager mais qui ne doivent en aucun cas masquer la difficulté car l'équilibre reste fragile »(…)
 
« Notre budget est pensé, réfléchi, pesé, Il est l'expression d'une majorité courageuse qui s'est fixée un cap et qui fera tout pour l'atteindre. Je sais que certains aiment jeter le trouble sur les investissements que nous réalisons et de prétendre qu'avec un tel budget d'investissements vos impôts augmenteraient ! Et bien laissez-moi vous le dire et redire encore une fois, NON vos impôts n'ont pas augmenté depuis 2014 pas plus qu'ils augmenteront en 2019, nous nous y sommes engagés et nous tiendrons nos engagements ! »(…)
 
« Chers amis, chaque fin d'année est le temps de faire le bilan et ce bilan est d'autant plus nécessaire que la perspective de 2020 se dessine à l'horizon…Ce serait certainement vous mentir que de prétendre que nous  sommes parvenus à 100% des objectifs que nous nous étions fixés mais si nous regardons dans le rétroviseur, je me dis que nous pouvons être fiers… Fiers d'avoir eu le courage de tourner cette page et su engager la commune vers une ère nouvelle, celle du progrès et de la modernité. Fiers d'en avoir redressé la situation financière, fiers d'avoir eu le courage de prendre certaines décisions pour permettre ce redressement. Aujourd'hui, je veux me tourner vers les élus et leur dire merci ! Merci de m'accompagner, merci d'accomplir votre mission avec autant de loyauté, autant de conviction, autant de courage et de dévouement. Oui il en faut du courage car la vie publique comporte aussi des pièges, ceux que certains vous tendent pour mieux en rire ou même vous nuire…Mesdames messieurs, je ne vois aucune difficulté quand deux visions politiques s'affrontent à travers un débat démocratique et respectueux, mais récemment, certains ont cru bon de ternir mon intégrité et l'image du village en diffusant mensonges et calomnies… Alors je vais vous faire une confidence, je ne laisserai personne s'attaquer à l'un de mes fondements personnels : l'honnêteté, la mienne et celle des femmes et hommes qui m'entourent, c'est pourquoi j'ai saisi la justice et je n'hésiterai pas à le refaire si nécessaire. A bon entendeur salut ! »(…)
 
« Il m'arrive de me dire qu'il n'y a qu'une façon d'éviter les critiques, c'est de ne rien dire, de ne rien faire ou de n'être rien…mais je crois que de ce côté-là, je peux, nous pouvons, sortir la tête haute et nous regarder fièrement dans la glace ! »(…) Bien sur L'histoire que nous avons commencée à écrire en 2014 n'est pas terminée et notre programme d'investissements va se poursuivre en 2019 à une cadence accentuée. Ces actions majeures se poursuivront avec l'amplification du programme de voirie, la mise en accessibilité des bâtiments publics, la remise en état des bâtiments municipaux, l'ouverture de la maison du bel âge, projet qui a pris du retard pour des raisons administratives mais qui devrait voir le jour prochainement… La mise en service et l'inauguration du nouvel établissement scolaire « Simone Veil », le programme numérique à l'attention des écoles, la construction d'un city stade pour les jeunes. Et puis, je crois pouvoir vous l'annoncer la fibre devrait arriver à Cuges avant la fin de l'année et desservir l'ensemble du village. Je crois en des avancées déterminantes sur le raccordement de la commune au canal de Provence, et pour finir, j'émets le vœu pieu de voir se concrétiser le projet de contournement de Cuges grâce à l'action conjointe des départements du Var et des Bouches du Rhône du conseil régional et de l'Etat… »
 
« Je vais m'arrêter là car je serais tenté de dire qu'il nous faudra conserver quelques projets pour la suite, si l'envie nous en prenait ! » Mes chers amis, cette énergie et cette force, nous les puisons dans vos encouragements, vos sourires, vos remerciements : Ceux d'une population reconnaissante que je croise au quotidien. Ces encouragements sont notre force, notre moteur. Oui, J'ai à l'esprit cette belle phrase de Churchill que je veux faire nôtre « On vit de ce que l'on obtient et on construit sa vie sur ce que l'on donne… ». J'en suis aujourd'hui plus que convaincu ! (…) Certains m'interpellent pour savoir si je conduirai la prochaine liste aux élections municipales de 2020 ? Je ne souhaite pas me prononcer aujourd'hui sur ce sujet mais ce que je peux vous dire c'est que nous avons encore tant de choses à partager …  Le chemin est encore long pour permettre à ce village de rattraper le retard…C'est l'objectif que nous nous sommes fixés et nous l'atteindrons… ! »
 
« En ce début d'année, je vous souhaite à tous d'avoir de grands projets pour vous, pour vos familles, je vous souhaite de partager des souvenirs forts avec les êtres qui vous sont chers, d'être rayonnants de bonheur et de santé ! Au nom du conseil municipal et en mon nom personnel, je vous souhaite une belle et douce année 2019 ! »
 
Bonne année à vous tous, bonne année Cuges bonne année la France !
 
                        Le Maire                   

                        Bernard Destrost
 
 
 
 
Afficher tout
Consultez l'agenda des événements du village !
Exposition de 28 artistes cugeois
En savoir plus
Ciné : Avatar
En savoir plus
Soirée caritative Saucisson Théâtre - Octobre Rose
En savoir plus
Consulter tout l'agenda
 
Afficher tout